A woman working at home participating in a online web meeting.
Actualités et temps forts Espace de travail numérique

Même numérique, le présentéisme ne passe plus

Stéphane Padique, Manager Espace de Travail Numérique, VMware France

Le recours massif au télétravail entrainé dans son sillage un usage accru des solutions de surveillance électronique des employés. C’est ce que révèle une étude conduite par Vanson Bourne, dans plusieurs pays d’Europe y compris en France. 70 % des entreprises déclarent avoir déjà mis en place ou planifier l’utilisation d’outils de mesure de la productivité. Des dispositions parfois contre productives car les deux cinquièmes des entreprises dans lesquelles la surveillance est déjà en place ou en cours de déploiement constatent une augmentation des départs.

Entre flexibilité et productivité

Aujourd’hui les employés souhaitent accomplir leurs missions avec la flexibilité qui leur permet la productivité la plus élevée sans nécessairement se conformer à des obligations horaires. Le présentéisme, même numérique est tombé en disgrâce. La mesure du temps passé dans les locaux ou derrière le clavier n’est plus considéré comme un chiffre pertinent. Il est même devenu rebutant.

A ce jour, aucune machine ne peut remplacer des points réguliers entre les managers et les équipes afin de discuter des charges de travail ou de comparer ce qui a été produit avec des objectifs et des livrables prédéfinis. De cette manière, salariés et employeurs peuvent à la fois se réjouir des résultats, tout en identifiant les raisons pour lesquelles il n’a pas été possible de répondre à certaines attentes.

Gagner la compétition pour les talents

De fait, 77% des personnes interrogées reconnaissent la légitimité d’un employeur à mesurer la productivité des individus. Ce sont bien les méthodes qui sont en cause. La franchise et la transparence sont primordiales lors de la construction d’un projet de mesure de la performance.

Dans une étude de 2021, Global Workplace Analytics annonçait, que 70% des employés travailleront à distance au moins cinq jours par mois d’ici 2025. Combiné aux progrès colossaux des outils collaboratifs ces derniers moins ; ce chiffre suggère l’émergence d’une main-d’œuvre globale et fortement répartie qui implique des changements dans les approches organisationnelles.

Pour les entreprises, la transition vers le télétravail est l’opportunité idéale de réfléchir à la nature des activités des employés et à l’essence même de la productivité et de la performance.  Les organisations qui feront confiance à leurs employés pour être et rester productifs à leur manière bénéficieront d’un avantage durable dans la compétition, de plus en plus intensive, pour l’acquisition et la conservation de talents.

Offrez une expérience collaborateur motivante avec un espace de travail numérique intelligent.

Related Articles

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.