Actualités et temps forts

Investir dans l’innovation pour vendre plus de yaourts et d’autres révélations sur le commerce de détail issues du VMworld 2021

Ed Durbin, Global Director of Retail Solutions, VMware

Après avoir été séparés les uns des autres jusque récemment, nous avons été ravis de revoir tant d’amis, de collègues et de clients à l’occasion du VMworld, même si cette édition a eu lieu en ligne. Certes, nous n’étions pas réunis physiquement au même endroit, mais il était impossible de ne pas ressentir cet enthousiasme, cette implication et cette passion pour la technologie et sa manière de façonner le monde. Cela n’est jamais aussi vrai que dans le commerce de détail.

De la priorité au Cloud à l’approche cloud-smart

Qui que fût mon interlocuteur pendant ou avant l’événement,​le message des détaillants est clair : ils veulent savoir comment VMware peut les épauler en s’appuyant sur les actions observées chez les autres détaillants. Ils ne sont pas à la recherche de théories ou de concepts, mais de véritables innovations qui peuvent les aider à atteindre leurs objectifs d’entreprise aujourd’hui, tout en assurant leur pérennité pour les années à venir. En effet, l’un des thèmes majeurs a été celui de la stratégie cloud, notamment le passage de la « priorité au Cloud » à l’approche « cloud-smart ». Quels que soient le détaillant, la zone d’activité ou la stratégie Cloud existante, les problèmes et les objectifs sont en effet globalement les mêmes lorsqu’il s’agit de créer l’environnement optimal et le plus adéquat, capable de conjuguer flexibilité, contrôle, prévisibilité des coûts et sécurité. Cet environnement doit aussi permettre de réduire les coûts et d’améliorer l’expérience client. Quelle que soit la stratégie Cloud ou multicloud vers laquelle vous vous tournez, vous devez choisir la bonne approche pour votre entreprise.

« intelligent » est donc le maître-mot. Les détaillants n’ont pas l’envie ou le besoin de travailler sur différents outils, avec différentes applications en différents lieux. L’objectif final est de disposer d’un ensemble d’outils qui fonctionnent quel que soit l’environnement, une plate-forme pour toutes les applications. De très nombreux exemples pourraient être cités, mais cette session, où plusieurs clients racontent leurs réussites avec le Cloud, est sans doute la plus édifiante.

Un moteur pour l’innovation et le contrôle de l’entreprise

Avoir le temps de comprendre comment nos clients utilisent une plate-forme multicloud est probablement l’un des aspects les plus stimulants de VMworld. Cela nous aide à fournir les applications, les services et les innovations dont ils ont besoin pour garder une longueur d’avance. Nous avons aussi des retours directs sur ses effets positifs. C’est particulièrement vrai dans le cas de la modernisation des applications et de la manière dont elles sont livrées, conçues et déployées sur le terrain et en première ligne des opérations de vente au détail. La poste australienne en constitue un magnifique exemple.

Vous pouvez regarder la session ici, mais sachez que ce service postal et logistique vieux de 212 ans totalisant 4 300 magasins de vente au détail avec 8 500 guichets a complètement repensé son fonctionnement en devenant une organisation cloud-smart. Ben Llewellyn, partenaire commercial technologique, explique que le nombre de terminaux partagés par le personnel a posé un réel risque sanitaire pendant la pandémie, exacerbé par le fait que les bureaux de ce service clé restaient ouverts. Avant la pandémie, l’entreprise était à mi-parcours d’un cycle décisif de quatre ans concernant ses points de vente. Toutefois, la cadence des activités s’est nettement accélérée pour assurer la sécurité du personnel et offrir une expérience client de premier choix. Chaque membre du personnel des emplacements clés a reçu son propre appareil, regroupant ainsi huit plates-formes en une. Pour la première fois, les collaborateurs furent ainsi en mesure de collecter en temps réel des données à partir d’étiquettes manuscrites, ce qui présente des avantages pour l’obtention de données, le suivi, les gains de temps et d’argent ainsi que l’établissement de relations avec les clients. Comme l’a expliqué Ben Llewellyn : « Nous devions être intelligents et mobiles. Nous en sommes à 22 semaines d’un essai de quatre et plus nous serons flexibles, plus nous aiderons nos clients au cours de leur circuit d’achat. »

Aller vers la périphérie

Il m’est impossible de conclure un article récapitulatif sans m’attarder sur ce qui fut peut-être le sujet de discussion majeur de l’événement : la vente au détail à la périphérie. L’une de nos annonces clés concernait la manière dont nous aidons les clients à migrer vers la périphérie et à en bénéficier.  Au fur et à mesure que le centre de gravité où les données sont créées et consommées, passe du Data center et du cloud à la périphérie, nous avons révélé comment nous aiderons les entreprises à traverser cette transformation. De plus, nous avons présenté un portefeuille de solutions qui permettront aux organisations d’exécuter et gérer les applications issues de la périphérie sur plusieurs clouds, où qu’elles soient.

En effet, c’était le sujet d’un panel que j’ai animé avec plusieurs de mes collègues VMware. Nous avons examiné en détail la périphérie et l’impact qu’elle va avoir sur la vente au détail, que vous pouvez consulter ici. Nous avons beau avoir abordé de nombreux sujets, il était clair que les détaillants sortent de la pandémie avec la volonté perceptible de gérer les réseaux, les stocks, la distribution, les données client, la sécurité et plus encore, dans des emplacements à la périphérie. En effet, ils peuvent voir qu’il est avantageux de pouvoir tout gérer dans leurs magasins, des caméras aux caissiers ou congélateurs et aux cabines d’essayage, avec un aperçu et un contrôle sur site à partir d’une plate-forme mondiale.

Le meilleur exemple est METRO.digital, qui a participé à cette session. Cela a commencé par un projet pilote avec des systèmes de paiement guidés par l’objectif de fournir un service de premier ordre et d’augmenter la productivité. Mais il a évolué vers d’autres produits disponibles en magasin (les produits surgelés, par exemple) pour collecter des points de données, mais aussi pour participer à la réglementation locale. L’ambition est de créer une plate-forme où des solutions peuvent être déployées et aider les équipes à être productives, tout en permettant à l’entreprise d’être plus rapide sur le marché et plus proche du client. Comme l’a déclaré Heiko Onnebrink, architecte principal chez Wipro Business Solutions, qui fournit des services informatiques à METRO.digital, « il s’agit d’investir dans l’innovation pour vendre plus de yaourts ».L’aspect le plus motivant est peut-être que METRO.digital a créé une solution avec des exigences de vitesse et de stockage pour ses 720 sites, deux centres de données, 5 000 machines virtuelles avec une équipe de seulement quatre personnes. Pour savoir comment ils ont procédé, regardez la session.

Le couteau suisse du commerce de détail

Le monde émerge de la pandémie sous une forme totalement inédite alors que le commerce de détail est un secteur en ébullition. Nous avons alors assisté à une explosion du nombre de clients voulant mettre en œuvre diverses idées et innovations. Certaines sont parvenues aux oreilles de VMworld. Quel que soit le détaillant ou sa vision, nous sommes idéalement placés pour vous aider, car nous voulons être le couteau suisse de ces professionnels en matière d’innovations technologiques.

Il est évident que les détaillants ont aussi besoin d’aide et nous ne nous parlons pas du magasin du futur. L’avenir, c’est maintenant et aujourd’hui. Pour plus d’informations sur la façon dont VMware peut vous aider dans votre parcours de modernisation du commerce de détail ou pour échanger avec notre équipe, veuillez contacter Lenka Kanakova à l’adresse lkanakova@vmware.com ou votre responsable de compte VMware. Pour plus d’informations sur les solutions de vente au détail VMware, veuillez consulter cette page

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *