Espace de travail numérique Multi-cloud Témoignages clients

La ville d’Amsterdam et Alstom s’appuient sur DXC Technology et VMware pour la modernisation de leur plateforme de production

Dans une industrie vivement bousculée par l’émergence du numérique, Alstom, acteur mondial du secteur ferroviaire a permis à la ville d’Amsterdam de moderniser ses systèmes de gestion de trafic du tramway et du métro en quelque semaines seulement grâce à un clone digital.

Face à des problématiques d’obsolescence, l’entité Alstom Digital Mobility (ADM), qui produit les systèmes de gestion de trafic ferroviaire, a dû moderniser sa plateforme de production, soit un parc de plus de 3 000 serveurs hébergés dans les locaux d’Alstom au sein d’un Cloud privé, géré par l’entité ADM elle-même. Dans le même temps, il fallait garantir la scalabilité et la sécurité des infrastructures techniques à leur disposition afin de fournir une plateforme de production fiable et performante pour la réalisation d’un clone digital à destination de la ville d’Amsterdam.

Pour réaliser ce projet d’envergure, ADM s’est appuyée sur DXC Technology, l’un des acteurs majeurs des services IT dans le monde, et VMware, le leader de l’innovation en matière de logiciels d’entreprise, pour l’opération des environnements d’infrastructure Cloud privé, Cloud public et Legacy d’Alstom. « En 2016, les experts d’ADM ont utilisé la plateforme que nous leur avions mis à disposition pour créer ce que l’on appelle un « clone digital » (ou maquette numérique) et démontrer à notre client amsterdamois la viabilité de la solution proposée. Là où une maquette classique aurait pris plusieurs mois, le clone digital réalisé n’a nécessité que quelques semaines de travail, validations incluses ! » se félicite Mehdi Belahcen, Cloud Senior Architect chez Alstom.

Dans un contexte où les infrastructures IT deviennent de plus en plus complexes et vulnérables, DXC Technology a intégré la suite logicielle VMware NSXTM pour ségréguer leur environnement de production et le sécuriser sur son ensemble. Cette séparation a permis d’isoler l’ensemble des environnements opérés et hébergés sur la plateforme VxRailTM et d’apporter un niveau de sécurité et d’échanges autour des applications. Ainsi, la plateforme constitue une solution pré-packagée de

21 unités hyper convergées intégrant le stockage, la CPU et la RAM pour répondre aux besoins du projet. Elle permet de répondre concrètement aux besoins des projets d’Alstom en toute sécurité et reste évolutive.

Forts de ce succès, le groupe a décidé d’accélérer l’adoption de cette plateforme par d’autres projets métiers, passant d’un périmètre de 300 machines virtuelles à plus de 1 500 en moins de deux ans. « Et à l’avenir, je compte aller encore plus loin en reproduisant ce modèle basé sur les solutions VMware dans le Cloud public afin d‘apporter toujours plus d’agilité et de scalabilité à l’ensemble des métiers d’Alstom » se réjouit Mehdi Belahcen.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.