Actualités et temps forts

VMworld Europe 2019 : VMware renforce sa position de leader dans le domaine du réseau et de la sécurité 

 

Comme chaque année en Novembre, c’est l’occasion pour plus de 13 000 participants de se retrouver à VMworld Europe à Barcelone, où 500 sessions seront organisées.   

A mesure que le monde évolue, les entreprises de tous secteurs transforment leur manière de travailler, d’interagir avec leurs clients, partenaires, ou collaborateurs. Mais avant toute chose, elles doivent s’attacher à mettre rapidement et efficacement des produits et services novateurs sur le marché pour rester compétitifs et disruptifs. Ainsi, les entreprises se tournent de plus en plus naturellement vers les technologies Cloud, en modernisant leur infrastructure existante en Cloud privé et en utilisant l’infrastructure Cloud public. Chez VMware, nous savons particulièrement bien aider nos clients dans cette démarche, que ce soit au travers de la modernisation de leurs Data Centers pour créer de véritables Software-Defined Data Centers (SDDC), ou en les accompagnant dans l’utilisation du Cloud hybride et de ressources natives du Cloud public. Pour réussir ce déploiement, il suffit de créer une plate-forme où les applications peuvent se déplacer facilement entre l’environnement on premise et la plate-forme Cloud.  

 

Le Cloud et les applications modernes entraînent d’autres changements fondamentaux  

 

Avec l’évolution des applications qui deviennent plus petites (et donc plus complexes et plus exigeantes), elles demandent à être davantage reliées entre elles ce qui exige une plus grande souplesse de l’infrastructure sous-jacente, en particulier du réseau. A cela s’ajoute davantage de composants applicatifs construits dans des conteneurs, entraînant de nouvelles exigences pour l’infrastructure qu’elle soit on premise ou dans le Cloud. Pour répondre à ces impératifs, VMware s’est associé à plus de 4 000 fournisseurs de Clouds publics qui construisent leur offre en utilisant exactement les mêmes principes et produits VMware Cloud Foundation pour garantir la compatibilité avec les Clouds privés de nos clients 

L’accélération du passage vers le Cloudles Kubernetes et d’autres systèmes similaires sont à l’origine d’une nouvelle vague de transformation profonde au cœur de l’informatique. À mesure que les applications et les façons dont nous les déployons et les consommons se transforment de manière fondamentale, le réseau sous-jacent évolue aussi radicalement. 

Les exemples sont partout : l’augmentation de la virtualisation des réseaux locaux (LAN) pour soutenir une plus grande flexibilité, l’interconnectivité du Cloud et l’automatisation basée sur l’intelligence artificielle ; et plus récemment, la virtualisation des réseaux étendus via le Software-Defined WAN (SD-WAN) afin de réduire les coûts, de faciliter la gestion et de favoriser l’agilité. Mais il n’y a pas que les nouveaux modèles d’application qui entraînent la transformation du réseau – une évolution des architectures fondamentales semblable à celle-ci a également des implications majeures pour la sécurité informatique. 

 

Vers une redéfinition de la cybersécurité 

 

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les applications modernes ont radicalement changé par rapport aux dalles monolithiques de code des époques passées. Aujourd’hui, les applications peuvent être composées de plusieurs modules ou microservices, tous reliés par le réseau. Bien que ces nouveaux modèles rendent les applications plus efficaces et plus flexibles, ils augmentent également le nombre d’interactions réseau et par conséquent la « surface d’attaque » de logiciels malveillants. Malheureusement, la sécurité traditionnelle telle qu’elle a été conçue ne répond pas à ces modes opératoires. Résultat ? Le budget informatique consacré à la cybersécurité explose et le nombre et le coût des attaques augmentent de façon exponentielle : on dénombre en effet 400 000 nouvelles menaces chaque jour. 

 

La stratégie de cybersécurité d’une entreprise doit se concentrer sur une connaissance approfondie de ce à quoi doit ressembler l’environnement applicatifDans le nouveau monde des micro-services, conteneurs, ou Kubernetes, la sécurité doit être intégrée à lensemble de l’infrastructure et pas seulement cantonnée au périmètre. C’est pourquoi VMware développé une « stratégie intrinsèque » basée sur une technique de micro-segmentation pour venir appuyer les points de contrôle de sécurité les plus importants de l’infrastructure. L’acquisition de Carbon Black, un pionnier de la sécurité des terminaux de nouvelle génération, est venue renforcer cette stratégie notamment via l’exploitation de données, d’analyses comportementales et l’utilisation de l’intelligence artificielle contre les cyberattaques. 

 

Grâce à ces acquisitions, VMware renforce sa position de leader dans le domaine du réseau et de la sécurité s’inscrivant dans la nouvelle ère du multicloud et des terminaux modernes. Cette stratégie renforce également notre volonté de devenir le leader du marché du provisionnement d’infrastructures applicatives modernes. 

 

Pour tout connaitre des programmes des différentes sessions organisées lors de VMworld Europe 2019, et en savoir plus sur la vision : rendez vous ici

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.