Actualités et temps forts

Les technologies sonnent-elles le glas du travail ?

IA, Robotisation, automatisation… depuis quelques années les études alarmistes se succèdent pour annoncer la mort du travail. Des millions d’emplois seraient ainsi menacés à très court terme. En explorant les potentialités de cinq secteurs émergents et 10 nouveaux métiers créés par l’IA, deux articles nous permettent de rester optimistes.

Dans la revue RH&M, Diane Rivière, présidente fondatrice d’EDGE Advisor s’appuie sur les transformations à venir (de la révolution numérique aux bouleversements climatiques) pour distinguer cinq secteurs émergents particulièrement attractifs :

 

  1. L’économie de l’Imagination
  2. Les neurosciences et ingénierie biologique
  3. L’éthique, la politique et la philosophie des technologies
  4. Les énergies renouvelables et l’économie durable
  5. Les transports du futur

 

Le point commun de ces secteurs ? Créer des emplois porteurs de sens. Une caractéristique précieuse, tant pour l’accomplissement personnel que pour le bonheur au travail.

A la clé de nombreux nouveaux métiers requérant capacités analytiques et créatives, artistiques et relationnelles, encore inaccessibles à l’intelligence artificielle.

Si l’IA se retrouve sur le banc des accusés, elle est pourtant elle-même créatrice d’emplois. Et pour cause : alors que le monde ne compterait que 300.000 chercheurs et praticiens de l’IA, la demande se chiffre en millions.

Les entreprises s’arracheraient sous peu une dizaine de profils émergents à forte valeur ajoutée : non seulement chercheurs et data scientists, mais aussi nombre de spécialistes de la donnée moins diplômés capables de devenir « éleveurs » de robots, « coach de chatbot » ou « personnal data broker »…

Un constat partagé par le rapport Villani qui propose de tripler le nombre de personnes formées à l’IA d’ici trois ans, en élargissant la cible aux bac +2 et 3.

 

Lire l’article

Pour aller plus loin :

Emploi : ces 10 nouveaux métiers créés par L’IA

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *