Les DSI à l’ère post Covid : comment repenser ses modèles avec le Cloud ?

Les DSI à l’ère post Covid : comment repenser ses modèles avec le Cloud ?

Posté le 24/08/2020 by VMware_France

 

Pour faire face et s’adapter à la situation inédite dans laquelle la crise a plongé les entreprises, les DSI ont dû prendre des décisions parfois dans un laps de temps très court pour accélérer leur transformation digitale, qu’elles aient concerné des changements de gouvernance, d’organisation, de méthodologie ou de coûts d’investissement. Aujourd’hui, les équipes informatiques doivent capitaliser sur la situation actuelle en instaurant un modèle et en mettant en place des outils technologiques fiables dans la durée pour permettre aux entreprises de faire face à de nouvelles situations de crise. Pour relever ces défis, plusieurs challenges viennent questionner les DSI : Comment le cloud peut-il redonner ses lettres de noblesses au Système d’Information dans l’entreprise ? Comment le cloud peut-il s’impliquer davantage dans le business model de l’entreprise ? Comment repenser son modèle de crise ?

Dans ce cadre, VMware a invité des dirigeants et des DSI à venir témoigner de leurs expériences lors d’un webinar réalisé en partenariat avec BFM sur le thème : « Les DSI à l’ère post Covid : comment repenser ses modèles avec le Cloud ? » Transformation digitale, maîtrise des risques et des coûts associés à l’accélération de la migration vers le cloud, stratégie cloud…, de nombreuses thématiques ont été abordées et ont permis aux intervenants de partager leur vision ainsi que leurs bonnes pratiques liées à la crise. Parmi eux, Jérôme Bouvet, Directeur des Ventes de VMware France, Eric Marin, Directeur Technique de VMware France, Fabrice Mazars Consultant stratégie IT de VMware France, Pascal Dalla Torre, Group CTO chez Veolia, Thomas de Vita, Head of CST chez Capgemini et Maxime Guillois, DSI chez Pytheas.

Retour sur les principaux enseignements de cet évènement riche en témoignages :

  • La crise du Covid-19 a constitué un formidable accélérateur de la diffusion des technologies dans les entreprises: « La crise nous a poussés à adopter de façon accélérée les technologies pour nous permettre de rester résilients et agiles tout en renforçant la sécurité de notre infrastructure. » constate Pascal Dalla Torre, Group CTO chez Veolia.
  • Les DSI ont retrouvé leurs lettres de noblesse pendant la crise auprès des directions générales : « Le cloud nous a fourni une élasticité qui n’était pas de mise auparavant sur le on-premise. Ainsi, l’ensemble de nos administratifs présents au siège ont pu télétravailler en toute sécurité pendant la crise, ce qui a convaincu notre COMEX de conforter nos choix. » développe Maxime Guillois, DSI chez Pytheas.
  • Pour pallier la double injonction de réduction des coûts d’investissement et d’innovation, les DSI doivent être en mesure d’adopter un modèle flexible afin de réduire ou développer leurs services : La crise leur a permis de sortir d’une logique de comparaison de coûts vis-à-vis du cloud à une logique plus mature où les nouveaux services et les innovations vont leur donner la possibilité de mieux gérer les risques et de prendre des parts de marché. « Nous ne sommes plus uniquement focalisés sur la gestion des coûts mais sur une gestion plus globale. Le débat s’est progressivement déplacé sur la flexibilité et la gestion du risque pour répondre au double-enjeu de poursuite de l’activité et de continuité des services. » témoigne Jérôme Bouvet, Directeur des Ventes de VMware France.
  • Le cloud apporte une nouvelle proposition de valeur en s’adaptant à l’évolution de la situation et des nouveaux besoins des clientsLes« Le time to market, la cybersécurité, la préparation au futur, l’acquisition et la rétention de talents sont les 4 valeurs principales réalisées par les clients grâce au cloud, qu’il s’agisse d’un cloud privé ou public »indique Fabrice Mazars, Consultant stratégie IT de VMware France.

 

En effet, la crise a permis aux DSI de sortir d’une logique de comparaison des coûts pour laisser sa place à une stratégie d’innovations en faveur d’une prise de nouvelles parts de marchés. Cette évolution conduit notamment à une demande de nouveaux profils capables d’innover et de transformer à moindre coût tels que les « Finops ». Ce poste dont l’intitulé est basé sur la contraction des mots Finance et Opérations, a pour objectif de donner de la visibilité sur la consommation cloud et de l’optimiser. Les Finops déterminent les services nécessaires au fonctionnement des applications livrées sur le cloud au prix juste.

Ainsi, grâce au modèle du cloud, les systèmes d’informations vont être en mesure d’apporter des catalogues de services différents auprès des clients finaux. Comme le rappelle Jérôme Bouvet : « La beauté du cloud va s’exprimer, alors que nous dépassons le débat initial pour aller chercher la monétisation de l’innovation qu’il peut apporter. »

La crise a aussi mis également la notion de réversibilité au cœur des débats autour du cloud. En effet, en faisant reposer la grande majorité des charges de travail informatiques situées dans les data centers sur des technologies de virtualisation certifiées, les entreprises peuvent désormais effectuer une migration sans contraintes.

Cette entrée dans une maturité avancée au niveau du cloud rime avec une ère de transformation des systèmes d’information des entreprises. En accompagnant la transformation digitale de ces dernières, le cloud est en mesure de leur permettre de délivrer la même capacité de services tout en garantissant un niveau de sécurité optimal. « Les entreprises qui sont parvenues à répondre à la crise et qui sont les plus à même de gérer l’après-Covid sont celles qui ont fait le choix de moderniser leurs data-centers pour les rendre aussi agiles qu’un cloud public et qui ont inclus le cloud hybride au cœur de leurs stratégies. La crise inédite du Covid-19 a également souligné combien le développement et la mise à disposition d’applications est stratégique pour accroître la résilience des entreprises et leur permettre d’accélérer la mise à disponibilité, scalabilité et portabilité de ces dernières. » conclut Eric Marin, Directeur Technique de VMware France.

Pour écouter le replay de l’émission cliquez ici.

Vous souhaitez en savoir plus sur les solutions proposées par VMware ?

Planifiez dès maintenant un rendez-vous en one-to-one en ligne.


Categorie: Actualités et temps forts

Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

Articles similaires

Posté le 08/11/2018 par VMware_France

VMworld Europe 2018 avec le CHU de Nantes

A l’occasion de VMworld Europe nous avons eu le plaisir de rencontrer Cédric Quillévéré, architecte S.I, responsable support projets et infrastructures au CHU de Nantes.   Pour en savoir plus sur VMworld Europe 2018, c’est ici et ici !

Posté le 19/11/2018 par VMware_France

Betterise choisit OVH Private Cloud basée sur les solutions vSphere et NSX de VMware

Betterise a été créée en 2013 après 2 1/2 de Recherche & Développement. Après avoir sorti leurs premiers produits en 2015, l’entreprise atteint aujourd’hui plus de 300,000 téléchargements d’applications mobile. Betterise est aujourd’hui présente dans plus de 20 pays et disponible en 14 langues. La plateforme de Betterise permet de créer des accompagnements santé ultra-personnalisés ; […]

Posté le 08/01/2018 par VMware_France

Infographie – Votre journée en toute sécurité

Transports publics sans chauffeur, paiement sans contact, assistants personnels virtuels, collecte des déchets et parking intelligents… Voici les premiers signes des villes intelligentes dans le monde actuel. Ceux-ci seront bientôt rejoints par des véhicules autonomes, des maisons connectées capables de détecter les besoins d’entretien, ainsi que des systèmes capables de contrôler la circulation grâce à […]

Commentaires

Pas encore de commentaire

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published.

This site uses cookies to improve the user experience. By using this site you agree to the privacy policy