Coup de projecteur sur effiPilot, la startup française championne de la réduction énergétique

Posté le 09/09/2019

 

Nous entendons de plus en plus parler de l’IoT que ce soit au travers des objets que nous utilisons au quotidien ou des environnements dans lesquels nous évoluons. Rattachée à la problématique du réchauffement climatique, la maison connectée, ou « smart home » gagne en popularité. Beaucoup vantent les incroyables gains d’efficacité énergétique ainsi que les méthodes de construction plus durables.  

La réalité globale est pourtant tout autre. Qui ne s’est jamais interrogé sur la raison pour laquelle les lumières dans les immeubles de bureaux étaient toujours allumées ? Avec, sans doutele système de chauffage ou de climatisation fonctionnant encore ?  

Ce problème, la start-up française effiPilot a voulu le résoudre. Elle a développé une solution SaaS qui se connecte aux différents systèmes gérant le chauffage, la climatisation, la ventilation, l’éclairage et les compteurs à gaz, d’électricité et d’eau des bâtiments, pour en extraire des données et les transmettre à sa plate-forme. Ces informations sont ensuite analysées, les résultats sont utilisés pour identifier les meilleures stratégies à adopter en termes de gestion de chauffage et de climatisation, et les renseignements sont transmis aux systèmes du bâtiment pour les optimiser. En tenant compte de facteurs externes comme les conditions météorologiques, les tarifs énergétiques et le taux d’occupation, l’approche d’effiPilot s’est traduite par une économie moyenne de 20 % sur les factures d’énergie. 

Cette innovation n’aurait pu voir le jour sans les technologies numériques, notamment des algorithmes de données et une infrastructure Cloud. Pour une jeune entreprise comme effiPilot, l’accès à ces technologies s’avère souvent compliqué. Mais en tant que membre du programme Digital Launch Pad d’OVH, elle a pu tirer parti de solutions évolutives pour soutenir sa croissance rapide, tout en profitant de l’expertise et des connaissances du fournisseur de services.  

De l’innovation au produit 

 

effiPilot est une des nombreuses entreprises qui bénéficient du programme d’accélération d’OVH. Et le programme lui-même n’est qu’un exemple de la façon dont l’entreprise encourage l’innovation, et permet également à cette créativité de porter ses fruits sur le marché, comme le souligne Alain Fiocco, directeur produit et technologies d’OVH : « Transformer l’innovation en produit est toujours un pari difficile, que vous soyez une start-up, OVH ou une grande multinationale ». 

Ce phénomène désigne le fossé entre l’innovation et l’exécution dans « Innovating in the exponential economy », un rapport rédigé conjointement par VMware et la Cass Business SchoolEn effet, de nombreuses entreprises font preuve de beaucoup de créativité en proposant des idées novatrices mais peinent à les matérialiser et en tirer des résultats tangibles.  

OVH recourt à diverses méthodes pour favoriser l’innovation et l’exécution, avec pour objectif final de fournir « une plate-forme permettant aux personnes d’innover chaque jour » selon Alain Fiocco. Par exemple, les laboratoires d’OVH offrent la possibilité de réaliser des preuves de concept (POC) pour tester des nouveautés. Ces environnements de test sont proposés à la fois en interne et en externe à des clients qui se portent volontaires pour donner leur avis, en contrepartie de l’utilisation gratuite du produit. « Nous obtenons ainsi un retour d’information du marché très tôt au cours du développement », se réjouit M. Fiocco. « De plus, nous réduisons notre niveau de risque, puisque nous n’avons pas à investir d’emblée dans un produit prêt à être commercialisé, et nous renforçons nos relations avec nos principaux clients. » Certaines des plus belles réussites d’OVH, notamment une solution basée sur VMware Horizon, sont nées de cette expérimentation en laboratoire. 

En interne, OVH privilégie une approche progressive : chaque fois qu’une idée passe à la phase suivante, le nombre d’employés chargés de l’examiner et pouvant s’impliquer dans le développement augmente. Ainsi, un concept ayant atteint la phase 3 bénéficiera de trois collaborateurs pour le soutenir; à la phase 7, septpersonnes y seront dédiées, et ainsi de suite.  

Alain Fiocco explique ce concept en déclarant : « Nous encourageons nos collaborateurs à remettre en cause les idées, peu importe qui en est à l’origine. C’est un processus formel qui donne à chacun la possibilité de remettre en question les idées de leurs collègues et de les améliorer. » La stratégie d’innovation et d’exécution d’OVH s’appuie sur l’emploi du Cloud comme catalyseur. « Nous tirons parti d’une infrastructure capable d’évoluer rapidement. La possibilité d’adapter les ressources à l’évolution de la demande en termes de développement de produit est essentielle pour pouvoir transformer rapidement une idée en concept et finalement en produit. » 

 

3 piliers permettent de combler le fossé entre innovation et exécution  

 

Avec cette approche, OVH illustre comment s’appuyer sur les trois piliers requis pour combler le fossé entre innovation et exécution : les collaborateurs, les process et la technologie. 

Alain Fiocco estime cette manière de procéder parfaitement logique : « Vous devez offrir à vos collaborateurs un cadre où ils se sentent en confiance d’expérimenter, d’échouer et de créer continuellement. Tant d’excellents produits sont nés de concepts au départ relativement brouillons, et n’ont pu évoluer que parce que nous avions un processus clair, des personnes qui nous renseignaient correctement et des technologies pour agir de façon décisive. »  


Categorie: Client, Innovation, Les Informations

Mots-clés : , , , , ,

Articles similaires

Posté le 22/03/2019 par VMware_France

5 raisons pour lesquelles le Cloud peut aider les CIO à combler le fossé séparant innovation et exécution

Signé par Eric Marin, CTO France, VMware.

Face aux attentes grandissantes et à la concurrence toujours plus disruptive en matière de numérique, les entreprises ont désespérément besoin d’innover pour préserver leur activité et dynamiser leur potentiel de croissance à venir. Nombreuses sont celles qui ont eu du mal à s’adapter à l’évolution des demandes du marché : Xerox, Kodak, Nokia… Ces entreprises avaient  trouvé « la prochaine innovation majeure » mais elles ont pourtant échoué à se montrer à la hauteur de ces innovations et se sont faites distancer par d’autres. Comment peut on expliquer cet échec ?

1 minute lecture
Posté le 24/09/2018 par VMware_France

VMware Cloud Foundation et HPE Synergy : une collaboration répondant à vos questions sur le Cloud

Une approche plus simple pour concrétiser le modèle hybride et le software-defined data center Par John Gilmartin, VP et DG de la division Integrated Systems, VMware La longue relation entre VMware et HPE continue de se renforcer après 18 ans de collaboration. Nous partageons une même vision de l’avenir de l’informatique, et aidons nos clients à […]

3 minute lecture
Posté le 13/02/2019 par VMware_France

« Tech backlash » : GAFA et French Tech dans le même bateau ?

De dérives en scandales à répétitions, l’omnipotence des GAFA suscite en ce début d’année une prise de conscience et des levers de boucliers partout dans le monde. Ce retour de bâton touche l’ensemble du secteur des nouvelles technologies. Au-delà d’une course béate à l’innovation, les « tech brands » sont désormais sommées de justifier leur sens et […]

1 minute lecture

Commentaires

Pas encore de commentaire

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published.

*

This site uses cookies to improve the user experience. By using this site you agree to the privacy policy