L’IA, le nouveau pare-feu contre les cybermenaces de demain ?

Posté le 12/06/2019
DISCLAIMER: cet article a plus d'un an et peut ne pas être à jour avec les événements récents ou les informations nouvellement disponibles.

En dépit de sa popularité et de son avenir prometteur, l’Intelligence artificielle reste assez limitée dans ses capacités. En effet, l’IA et l’apprentissage automatique s’appuient sur des données, et n’ont pas d’opinions propres. Lorsque l’on interroge Alexa sur la météo ou sur le temps de cuisson d’un aliment, l’assistant me donnera des réponses relativement précises. En revanche, si je lui demande pourquoi une chanson est devenue un phénomène viral après l’avoir entendue pour la millième fois, je n’ai droit qu’au silence.

Côté professionnel, nous savons que l’automatisation des processus peut accroître la productivité des employés et les aider à exprimer leur créativité. Cependant, les entreprises peinent à trouver l’équilibre entre l’expérience proposée à leurs salariés et le maintien des niveaux de sécurité nécessaires. Les connaissances et l’intelligence sont deux attributs essentiels pour y parvenir. Mais comment tirer parti de la puissance de l’IA pour développer ces qualités ?

 

 

Des problématiques de sécurité de plus en plus complexes

 

 

Les outils que nous utilisons évoluent à mesure que notre société progresse. L’IA doit simplement être perçue comme une nouvelle arme à la disposition des entreprises, plutôt qu’une technologie à craindre. Si une entreprise ignore d’où un appareil est en train de se connecter, par quel employé il est utilisé ou à quelles applications il accède, comment en assurer la protection ? La visibilité est aujourd’hui un des piliers des approches de sécurité. En effet, les méthodes traditionnelles axées sur la protection du périmètre de l’entreprise sont désormais obsolètes, sans oublier que des attaques de plus en plus sophistiquées vont inévitablement faire leur apparition.

Les entreprises doivent donc pouvoir être en mesure de visualiser l’ensemble de leur espace de travail numérique (terminaux, applications, réseaux et expériences utilisateurs inclus), afin de pouvoir identifier avec précision ce qui cloche dans leur environnement et d’adopter une approche « zéro trust ».

 

 

Pourquoi avons-nous besoin de l’IA ?

 

 

Depuis maintenant des années, nous sommes conscients du caractère précieux des données en entreprise. Cependant, pour qu’elles puissent porter leurs fruits, il faut d’abord les collecter, puis y déceler des motifs afin de déterminer la marche à suivre. Jusqu’à tout récemment, nos systèmes n’étaient pas suffisamment évolués pour pouvoir les analyser, les corréler et les mettre à profit dans un contexte professionnel (pour la sécurité, dans le cas présent), mais les choses ont désormais changé.

Les employés d’aujourd’hui ont besoin d’un accès illimité. Cependant, plus d’appareils signifient davantage de complexité, ce qui rend les entreprises encore plus vulnérables aux menaces. La quantité de données générées dans le cadre des interactions entre employés – l’heure et l’endroit de la connexion, le service et l’application concernés – dépasse les milliards d’événements isolés et les téraoctets de données. Il est impossible pour un être humain de relier toutes ces informations de façon cohérente. Les entreprises doivent donc tirer parti de l’IA afin d’extraire ces connaissances et de résoudre leurs problématiques de sécurité les plus critiques. Grâce à l’automatisation, l’action appropriée peut être exécutée automatiquement, qu’il s’agisse d’un refus d’accès à une application ou de la mise à jour d’un groupe d’appareils en particulier.

Les organisations commencent à se rendre compte que pour offrir une réelle valeur ajoutée aux utilisateurs finaux avec un budget stable ou restreint elles doivent se tourner vers l’IA, et ce notamment afin :

  • d’accroître leur rendement et de supprimer leurs processus manuels ;
  • d’augmenter la rentabilité de leurs équipes informatiques ;
  • d’automatiser et d’orchestrer la gestion de leur sécurité ;
  • d’automatiser l’expérience utilisateur en fonction du contexte.

Il est grand temps que les environnements professionnels modernes utilisent des outils d’administration au goût du jour et des capacités de détection automatisée des menaces. La gestion de la sécurité doit faire partie de cette évolution vers des processus davantage orientés données. La protection n’est plus une excuse recevable pour les organismes proposant une expérience médiocre. Les employés ont besoin des outils et appareils les plus récents, d’un accès en un clic à des ressources professionnelles, tout cela avec des niveaux de sécurité des plus élevés. L’Intelligence artificielle est la seule solution pour y parvenir. Mais ne perdons pas de vue que seule, l’IA ne sera qu’une technologie isolée de plus ; sa véritable valeur ne sera accessible qu’après l’avoir intégrée au sein d’un écosystème global d’API.

 


Categorie: Innovation, réseau, Sécurité

Mots-clés : , ,

Articles similaires

Posté le 24/07/2019 par VMware_France

Cybersécurité : interview de Pierre Ardichvili, Directeur réseau et sécurité chez VMware France

  78% des entreprises françaises estiment que leurs solutions de sécurité sont dépassées, selon l’enquête publiée récemment par VMware et Forbes Insights. Comment aider les entreprises françaises à se protéger contre les cyber-menaces ? Pierre Ardichvili, Directeur réseau et sécurité chez VMware France répond à toutes nos questions ! Rendez-vous le 9 octobre prochain lors […]

1 minute lecture
Posté le 16/10/2019 par VMware_France

Les Assises de la Sécurité : Jean Baptiste Lefèvre analyse l’édition 2019

Par Jean-Baptiste Lefevre    Cette semaine, j’ai eu le plaisir de prendre part à la 19ème édition des Assises de la sécurité à Monaco. Cet événement rassemble tous les acteurs Cyber, opérationnels et décideurs de la sécurité des systèmes d’informations (RSSI, DSI, DI, Risk managers, CIL). Il traite des problématiques sécuritaires des SI afin d’en […]

1 minute lecture
Posté le 17/10/2019 par VMware_France

Bien s’entourer pour mieux innover

Il n’est pas rare d’entendre parler de secteurs totalement bouleversés par l’arrivée d’organisations innovantes et disruptives, laissant des entreprises autrefois pérennes, au bord de la faillite, faute de systèmes informatiques performants. Elles offrent de nouvelles expériences clients et changent le fonctionnement du marché, obligeant les entreprises en place à s’adapter extrêmement vite pour survivre.  Prenons l’exemple des entreprises Maersk, le grand armateur mondial, SaxoBank, une banque spécialiste du trading et investissement […]

3 minute lecture

Commentaires

Pas encore de commentaire

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published.

This site uses cookies to improve the user experience. By using this site you agree to the privacy policy