De la médecine préventive à la médecine prédictive

Posté le 14/12/2018 by VMware_France
DISCLAIMER: cet article a plus d'un an et peut ne pas être à jour avec les événements récents ou les informations nouvellement disponibles.

Les avancées en matière d’intelligence artificielle promettent une médecine au plus près du patient.

Historiquement, la médecine a connu plusieurs révolutions nées d’avancées thérapeutiques majeures. L’arrivée d’antibiotiques efficaces dans les années 50 en est une. Les épidémies de tuberculose ont ainsi disparu, entraînant la fin d’un pan entier de la politique de santé publique liée aux sanatoriums. Les trithérapies, apparues il y a 20 ans, permettent aux malades atteints du VIH, si elles sont appliquées suffisamment tôt, de mener une vie presque normale. Aujourd’hui, le robot remplace le chirurgien dans certains de ses gestes techniques. Ces progrès bouleversent le rôle du médecin : celui-ci se concentrera de moins en moins sur le traitement lui-même, mais aura pour objectif le maintien de la bonne santé du patient. Il sera ainsi débarrassé de certaines tâches techniques répétitives, et deviendra plus polyvalent.

Des traitements personnalisés

Son rôle préventif prendra toute son importance. En cela, une nouvelle avancée technologique lui sera d’une aide précieuse : l’intelligence artificielle (IA), associée aux objets connectés. L’IA est un formidable outil d’analyse de données. Elle présuppose toutefois un système d’information performant et sécurisé. Cela implique des capacités de stockage de données et de traitement de l’information à la mesure des enjeux, ainsi que des flux de documents médicaux fluidifiés. Moyennant quoi, la médecine assistée par l’IA débouchera sur de nouveaux horizons. Elle permettra non seulement de mieux anticiper les risques encourus par un patient, mais aussi de lui proposer des traitements personnalisés. Quant au médecin, il bénéficiera d’un assistant virtuel, avec lequel il communiquera en langage naturel, l’épaulant dans l’établissement de son diagnostic. Un assistant d’autant plus sécurisant grâce à la faculté d’autoapprentissage inhérente à l’intelligence artificielle.

Une information médicale disponible plus rapidement

D’ores et déjà, l’IA a fait ses preuves dans certains domaines. Par exemple, le séquençage du génome. Il y a encore peu de temps, le temps nécessaire pour le réaliser se comptait en jours. Désormais, il suffit de quelques heures. Les gains de temps -et par conséquent les économies financières qui en découlent- qu’autorise l’intelligence artificielle se concrétisent également dans la durée de mise au point d’un traitement par les laboratoires de R&D. L’IA accélère l’analyse des examens médicaux (imagerie en particulier) pour s’approcher du temps réel. Un gain de temps bien sûr bénéficiaire au patient. Plus que préventive, la médecine deviendra prédictive. Reste que comme toute technologie disruptive, l’intelligence artificielle n’est pas sans danger. Le degré de confiance à lui accorder soulève par exemple de nombreux problèmes éthiques, en termes de responsabilité notamment.

Lire l’article

Pour aller plus loin

Google dévoile une IA pour le séquençage du génome

L’intelligence artificielle et la lutte contre le cancer


Categorie: Actualités et temps forts

Mots-clés : , , ,

Articles similaires

Posté le 13/12/2017 par VMware_France

Intelligence artificielle : les français nous donnent leur sentiment

VMware a mené l’enquête avec Opinionway pour connaitre le sentiment des français sur l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé, de la banque, de l’automobile et du service client, et en voici les chiffres clés : 66% des Français déclarent que des services entièrement automatisés nuisent à la sécurité de leurs infos personnelles (77% chez […]

Posté le 15/11/2018 par VMware_France

« L’intelligence artificielle de Therapixel révolutionne le dépistage du cancer du sein grâce au Cloud » 

Therapixel est une start-up créée par deux chercheurs en 2013 et spécialisée dans l’imagerie médicale notamment pour la chirurgie. Elle compte aujourd’hui 10 collaborateurs, avec une partie de ses équipes basée à Sophia-Antipolis et l’autre à l’hôpital Cochin à Paris. Ses solutions sont aujourd’hui installées dans plus de 20 blocs opératoires. Therapixel a rejoint le […]

Posté le 15/07/2019 par VMware_France

La e-santé à la recherche de la donnée perdue

Hervé Renault, Senior Director, Head of Cloud Providers, VMware EMEA Il y avait comme une envie de structuration sur le salon HIT 2019. Des 21 au 23 mai derniers, les professionnels du secteur de la santé se sont réunis pour mieux envisager l’avenir de leur activité. Tous partagent un constat implacable : pour se développer, la […]

Commentaires

Pas encore de commentaire

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published.

This site uses cookies to improve the user experience. By using this site you agree to the privacy policy